Moloch

Site Officiel de Michel Clatigny alias "Moloch" : Scénariste, Illustrateur, Réalisateur, Auteur de Bandes Dessinées et de Dessins Animés depuis 1975

A propos

À Propos

Né en 1954 à Houdan (78), Moloch, de son vrai nom Michel Clatigny, a très tôt manifesté un net penchant pour les « petits mickeys » en salopant sans vergogne les albums […]

En savoir +

Bienvenue sur mon site qu'on ne pourra plus baptiser "l'Arlésienne"...

Depuis le temps qu’il devait ouvrir ses portes au public... Cela dit, il s’agit pour l’instant d’une toute première version, destinée à être améliorée le plus rapidement possible, afin de rendre cette vitrine aussi fluide qu’attrayante pour le visiteur. Je vous laisse y faire un tour, selon votre bon plaisir, parmi cet échantillonnage extrait de trente-cinq années de mon job de « faiseur de petits mickeys »…

 

Actualités récentes

Mot d’humeur sur « le maxe »!

Les deux pageounettes présentées ici ont été commencées AVANT que notre président-chéri n'annonce le port du maxe o-bli-ga-toire un dimanche soir...

Je les avais donc retouchées et actualisées les jours suivants avant de les publier sur ma page fesse-bouc...depuis, les z'infos se succèdent et confirment petit à petit ce que j'ai raconté-dessiné...

Lire la suite

DESSINS « FESSE-BOUC » PUBLIÉS…OU PAS (https://www.facebook.com/michel.clatigny.3)

Le déroulant se lit de bas (pour les dessins moins récents) en haut, sachant que les trois "derniers" ont été réalisés bien auparavant...

Et pour en finir avec cette première salve, je vous passe trois autres mickeys d'humeur antérieurs aux autres mais qui n'ont pas été publiés sur fesse-bouc...le premier étant une dédicace faite au moment où les "gilets-Ricard" faisaient parler d'eux...et avant qu'ils ne soient récupérés/phagocytés par une frange fangeuse douteuse de pseudo anarchos gauchos écolos et autres soi-disant insoumis...

7 avril Là, c'est le dessin du médaillon que j'ai changé...je m'imagine bien dans – au bas mot mais pas avant – une cinquantaine d'années, quand mes proches en auront eu ras le bol de supporter mes gamineries de vieux (???) ronchon et m'auront trouvé un studio dans le cabanon d'un EHPAD pour cas de force très majeure... Ayant encore fait une grosse beûhtize, on me punit de 48H d'isolement dans le congélo du troisième sous-sol... Pour info complémentaire, cette image est extraite du Nouveau Traité de Sexologie, toujours dans les starting-blocks de l'impression au moment où je poste de "petit mickey"...

15 avril Lundi soir, déjà, j'ai pas du tout apprécié la date "suppositoire" du dédé-confit-ne-ment, soit...le jour de mon n'anniversaire !!! Bonjour le cadeau foireux. 'Vais jamais tenir jusqu'au 11 mai. Et ce mardi, 'pas pu m'empêcher de penser au film anglais "28 jours plus tard"...les zombies enragés, ouais, c'est p'têt ben ce qui risque de se produire. À moins que : un ou plusieurs z'autres traitements efficaces, pô chers et faciles à produire soient mis à dispo et libèrent ce pôv'pays (paraît que ça vient...des toubibs de terrain) mais en même temps(!!!), j'ai une autre suggestion pour qu'on se débarrasse de TOUS les virus nuisibles...

13 avril, encore...

Docte Spermato m'a fait un caca nerveux et ne m'a pas lâché tant que je n'acceptai pas de publier un "mickey"de sa main (là, j'ai des doutes...) inspiré, paraît-il, de petites figurines en porcelaine et habillées de vrai tissu, comme on en faisait il y a longtemps... J'ai cédé par lassitude. En attendant de reprendre la main, justement, sûrement ce soir, après que le chikungunyafier mégalo , véritable petit prion (je vous renvoie à l'épidémie soi-disant apocalyptique de la vache folle) de l'Élysée nous aura blablaté son délire "sieg-heils!"en solitaire...
Bizouxxxàtousse et à pluche !

13 avril J'ai promis du "mignon de circonstances", donc en voilàààà ! Rien que pour vous, j'ai mélangé deux exercices faits en cours en même temps et pour mes z'élèves. Vous pouvez chercher, pas de truc louche ou de mauvais esprit...ça surprend, mmmh? Bien fait ! Mine de rien, le chocolat fait tout à l'aquarelle et au crayon aquarellable, c'est pas évident...comme tout ce qui est supposé faire envie, d'ailleurs... Bon, du coup, j'en croque un carré et vais me coucher. À pluche !

12 avril  
Bon, heu, là, le ton du "mickey" ci-dessous est très très différent...je sais, c'est un peu violent, comme contraste...mais je n'ai pas pu résister et j'ai donc détourné - un peu - cette célébrissime première de couv de Hara Kiri qui faisait un pied de nez aux conseils de la Sécurité Routière de l'époque. Vous vous souvenez de Bison Futé? Là, c'est juste une réaction instinctive au tsunami de conn...., de confineries, d'incu-curie grandiose de gestion de crise sanitaire et autres déballages en vrac de chiffres, infos(???), aussi flippants qu'exaspérants...après, juré-promis, je poste quelque chose de plus mignon, pour adoucir la soirée...

11 avril Aille! Je me doutais bien que Docte Spermato n'allait pas rater une occasion comme les fêtes de Pâques pour sortir une conner..., pardon, une coronavirusserie de rigueur. Et pan, il appelle ça une escadrille de "cloches de compète"!
J'ai presque honte (mpffrrrr...)...et il m'annonce qu'il en mitonne une autre pour ce soir...c'est ZE cata, ce con-confinement!

7 avril, encore...

Et voilàààà, ça y est, il se lâche total, pffff...'va être dur de tenir jusqu'au décon-confinement !
(J'y pense ; si le gag a déjà été fait, m'en voulez pas, mais c'était tellement tentant...)

7 avril Le Mot du Jour de Docte Spermato...
Je vous avais prévenu !

6 avril  Des niouzes du TRAITÉ DE SEXOLOGIE , nouvelle version...il est fini et pratiquement prêt à être imprimé. Quand le cracravirus arrêtera de faire son kéké chez nous...et ailleurs. En attendant, notre Docte Spermato, incapable de rester discret, va s'amuser à commenter la n'actualité à sa façon...donc politiquement trrrès z'incorrecte. Je vous laisse en juger. Aaaattention, là, il fait rien qu'à s'échauffer...
Bizouxxxàtousse (c'est de rigueur...), sans masque ni gel d'alcoolique, bien sûr !

25 mars Allez, un petit clin d'oeil à Astérix et Obélix en rapport avec la n'actualité...

18 mars J'AI TROUVÉ L'ORIGINE DU MAL!!
En vérité, je vous le dis, il ne s'agit pas d'un cradovirus asiatique, mais d'un CYTOMEGALOVIRUS ELYSEEN, mutation aberrante d'un très banal cytomégalovirus hydrocéphalique, d'ordinaire quasi inoffensif et très répandu, mais pouvant devenir dangereux s'il se greffe sur un grand corps malade/immunodépressif...comme chez nous en ce moment, quoi...
Voui, ça m'est venu comme ça, entre deux cafés, alors que je me fais caguer sévère à tourner en rond et qu'il fait si beau dehors. Du coup, j'ai pondu le portrait robot dudit virus à l'arrache, sans le soigner (ben tiens...). Si vous le reconnaissez, vite, éradiquez-le avec le cocktail classique : baygon vert de rage + baygon jaune gilet, dilué dans du calva sortant de l'alambic. C'est radical. OK, OK, je retourne dans ma cage...

15 mars Le Dessinator de Saint Hilaire a été annulé...à cause de moi??? 'Comprends pas...feuque ze cradovirus!

Lire la suite

LeTraité de Sexologie, étape suivante…

Bisssoirrr à tous mes contributeurs que - d'abord - je tiens à remercier du fond du coeur, à quelques heures de la clotûre de cette campagne Ulule. De toute évidence, le budget ne pourra être atteint d'ici minuit. Grâce à vous, j'ai pu tester un certain nombre de réactions qui m'encouragent absolument toutes à poursuivre l'édition du Traité, même si beaucoup de mes z'admirateurs n'ont pas forcément "percuté" sur l'utilité de participer à la constitution du complément de budget indispensable à la fabrication proprement dite de l'album. J'ai bien pensé à fabriquer moi-même des billets de 125 n'€uros à l'aquarelle, ce qui aurait été original...Mais pas sûr que l'imprimeur s'extasie devant la somptuosité du cadeau que je lui aurais ainsi fait... Le coup légendaire de payer la note d'un restaurant gastronomique pour quatre, arrosé d'un grand cru, en gribouillant un "petit mickey" sur la nappe, avec le patron qui, ému jusqu'aux larmes, tient ensuite à vous offrir en plus un café avec des mignardises et un calva hors d'âge (je suis normand), ça, c'est réservé aux z'Ârtixtes qui n'ont plus aucun blème de budget depuis belle lurette. Mais je n'abandonne pas, rassurez-vous et je suis déjà en train de tenter de récupérer ledit complément de budget par d'autres moyens (non, non, pas auprès des banques!). Pour vous tenir au courant, je passerai les infos au fur et à mesure sur mon site, à cette page "actualités", sinon, vous pouvez également me communiquer vos adresses mails persos, toujours via mon site, et je vous enverrai un message groupé à chaque avancée. Pour diverses raisons, je tiens à pouvoir disposer du premier tirage début mars et si vous êtes toujours intéressés, vous serez bien sûr les premiers servis, avec une dédicace perso offerte par mes petites mains pour vous remercier de votre implication. Vous devriez récupérer rapidement vos sous par Ulule et je vous informerai dès que possible du coût précis des envois - sans contrepartie, malheureusement - avec le principe des commandes en direct auprès d'une adresse unique que je vous communiquerai le moment venu.

En attendant, je vous passe une autre idée de maquette de couv (une maquette est un "brouillon", donc, un travail non fignolé) et souhaiterai avoir votre avis, comme annoncé sur Ulule. Toute suggestion est bienvenue. Pour m'en faire part, envoyez-moi un petit message...

À très bientôt, donc!

Avec toutes mes amitiés,

MOLOCH

Lire la suite

Un autre extrait du Traité…

...de la page 46...avant mise en couleurs, bien entendu! Là, c'est du lourd! Vous voulez de l'info? En voilà! Vous aimez le jeu de mots trrrès massif? Pas de souci, 'y en a en réserve! Comme quoi les deux sont parfaitement compatibles. Si, si. Et le premier qui râle "pfff, faut lire..." se retrouve en sextoy pour zombie trans-radio-actif! Demain, pour le dernier jour de cette campagne Ulule (ben oui, là, maintenant, on décompte les heures https://www.ulule.com/le-traite-de-sexologie/ ) je vais vous proposer une autre maquette (donc, un "brouillon", pour causer correc' pro) de première de couv'...z'avez le droit de me dire ce que vous préférez, sachant qu'il y en aura sûrement d'autres avant que la décision finale ne soit prise pour l'envoi à l'impression. Je vous laisse, j'ai du travail...

Lire la suite