L’A.B.D. de l’Epargne

Album de commande réalisé pour la Caisse d’Epargne en 1983. L’une des conséquences du succès des Mathias. Ou comment rendre plaisante à lire l’histoire de la monnaie et de la finance. Ouf, vaste programme qui exigeait d’accorder beaucoup de liberté aux auteurs… liberté qui fut réduite à sa plus simple expression. Surchargée d’informations, saturée de texte  (il y en a autant dans cet album que dans dix albums de BD contemporaine…), soumise au contrôle attentif d’un comité de lecture peu fantaisiste, le résultat est l’archétype de production qui explique la réputation exécrable de la BD de commande à but didactique… Alors que Le Traité de Sexologie qui vit le jour un an plus tard en est le contre-exemple réjouissant. Cherchez l’erreur…

Ce titre, que j’assume par ailleurs entièrement car il s’agissait d’un sacré défi, est épuisé.

La BD « de commande » qui pèse son poids de texte!!
La BD "de commande" qui pèse son poids de texte!!