La bande à Ovide

Au milieu des années quatre-vingt, je suis contacté par le studio de dessin animé bruxellois Kid Cartoons, afin d’écrire et story-boarder (là, je décide de la mise en scène moi-même, travail de réalisateur ou co-réalisateur) l’épisode « de référence » d’une série d’animation dont les personnages principaux sont créés graphiquement par Godi. C’est La Bande à Ovide qui sera diffusée en France en 1987. Sur les 65 épisodes de 13 minutes chacun, j’en signerai 33. L’autre studio impliqué dans la production est CINE GROUPE, de Montréal. J’en garde plutôt un bon souvenir, malgré quelques énervements dus à un « critique » littéraire de Radio Canada, supposé commenter des scénarios dialogués techniques en cours de réalisation. Manifestement, il n’y connaissait pas grand-chose et se la jouait grand critique de salon littéraire, sabrant nos histoires comme s’il s’agissait d’une collection de grands romans… Un mois de mars, nous fûmes même conviés à rencontrer nos consoeurs et confrères de Montréal, sur place (il faisait -17°!). Bizarrement, le critique en question nous fit faux bond… Moment savoureux : imaginez des Québécois, des Belges, un Corse et un Normand, tous francophones, réunis dans la même pièce et butant sur des malentendus de langage… D’où une demande inoubliable de nos amis montréalais : « Il faudrait qu’on parle un français international! » Je n’ai jamais très bien compris; peut-être s’agissait-il de l’anglais??

Fiche technique Ovide